Présentation

Nous sommes le 6 janvier 2010. J’ai 24 ans, je vis aux Etats-Unis depuis un peu plus d’un mois avec mon mari que j’appellerai Kermit, comme il me l’a demandé. Non, je ne suis pas une femme soumise, c’est moi qui lui ai proposé de se choisir un pseudonyme. Vous pouvez penser ce que vous voulez de son choix. Je tiens seulement à préciser qu’il ne ressemble aucunement à une grenouille… Attendez, je vérifie. Ah oui, il y a peut-être un petit quelque chose…

Kermit a souvent faim. Tout le temps même. Quelle que soit l’heure de la journée, il y a une question à laquelle il répond toujours par oui : « Tu as faim ? ». Mon mari est un ventre sur pattes. Parfois, pour me faire comprendre qu’il mangerait bien un petit quelque chose, il fait preuve de subtilité et de douceur : « Ma chérie, t’as pas faim ? ». Souvent, il se montre un peu plus rude et pressant : « Bon, je commence à avoir faim, moi ». Comprenez, « On mange dans combien de temps ? ». À partir de cet instant, il me reste quelques minutes seulement pour lancer fièrement : « C’est prêt ! ». Et là, je vois mon homme revivre.

J’ai commencé à passer de plus en plus de temps dans la cuisine bien avant de m’installer avec Kermit. J’ai toujours été gourmande, d’abord exclusivement de petites choses sucrées, puis progressivement je me suis ouverte à d’autres saveurs avant de me décider à toucher de la poêle et du robot !

J’aime me lancer dans la réalisation d’une nouvelle recette, y aller à tâtons, me dire que je mettrais plutôt ça et pas de ça, plus de ça, moins de ça, pour au final proposer un plat unique que j’aurai sans doute du mal à refaire à l’identique… mais c’est ça la cuisine, un art qui laisse libre champ à votre imagination, à votre créativité et à votre excentricité ! Le résultat est parfois décevant, voire détestable… ne vous inquiétez pas, je ne vous livrerai que mes réussites : j’ai ma fierté ! Souvent cependant, la dégustation est un vrai plaisir et ce d’autant plus quand elle est partagée ! Vous êtes prêts ? A vos assiettes !